Bienvenue

à tous mes visiteurs.
Sur ce blog vous trouverez les photos de mes escapades, de la nature en général.
Si vous avez envie de vous exprimer, n'hésitez pas .

dimanche 14 juin 2015

1- Cahors (46)

Ailleurs j'ai eu l'occasion de vous dire que j'avais fait une sortie à Cahors dans le Lot. En fait une invitation faite par "Senioreva" les bons conseils pour bien vivre sa retraite. Cela se passait au Parc des Expositions de la ville. Des stands publicitaires pour tous ceux qui seraient intéressés par des produits de rajeunissement, des voyages "pas chers", des activités sportives, etc etc.
L'après midi nous était proposé soit une visite de la ville soit une mini-croisière sur le lot , j'ai fait ce choix.
Sur le quai d'embarquement une vue sur le plus beau Pont de Cahors, le Pont Valentré qui a une anecdote originale: il est aussi appelé le" Pont du Diable"et pourquoi?
Légende relévé sur le site officiel du tourisme 
"C'est l'un des plus beaux ponts médiévaux de France, le symbole et la fierté de Cahors. Du haut de ses trois tours, il témoigne de la prospérité que connue la capitale du Quercy entre les XIIème et XIVème siècles. Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1998, ce pont piéton raconte à qui veut bien s'aventurer sur ses arches, sa petite histoire. Celle de sa construction. Imaginé pour servir de forteresse contre les attaques venant du sud, il mit plus d'un demi-siècle à voir le jour. Ce fut si long, qu'une légende naquit. Une légende racontant comment, exaspéré par la lenteur des travaux, le maître d'œuvre signa un pacte avec Satan. Si ce denier mettait tout son savoir-faire au service de la construction et exécutait tous les ordres, l'architecte lui abandonnerait alors son âme en guise de paiement. Curieusement, le pont s'éleva alors avec rapidité. Pour sauver son âme, le maître-d'œuvre demanda au diable d'aller chercher de l'eau à la source des Chartreux avec un tamis. Bien sûr, le diable revint bredouille, n'honorant plus du coup le pacte. Pour se venger, il vient chaque nuit desceller la dernière pierre de la tour centrale. Bâptisée Tour du Diable, un petit diable agrippé à cette pierre a depuis été sculpté
Embarquement, j'essaie d'être devant pour faire les photos.
Il ne fait pas beau, le vent souffle fort et la jeune fille que nous avions pour guide me cachait souvent le panorama côté gauche vers la ville, c'est là qu'il y avait le plus intéressant à voir dans le sens que nous avons pris au départ, laissant le Pont Valentré derrière nous.
un autre bateau est sur le retour
Nous naviguons paisiblement, regardant à gauche les bâtiments célèbres de la ville hauts perchés
Cahors est une presqu'île ayant eu pour nom "Divona Cadurcorum"
Divona était le nom, du temps des Celtes, fixés là bien avant l'arrivée des Romains, d'une source réputée miraculeuse dont la résurgence, non loin du pont Valentré, au pied de la colline nommée La Croix Magne, est toujours active. § Wikipédia
une des richesses de Cahors
nous découvrons les Ponts et leur architecture de très près
Regardons à gauche nous dit la guide
Petit à petit nous arrivons à la partie non navigable, il faut donc passer une Ecluse
(sur 75km de Lot navigable il y en a 17)
Le passage du bateau s'avère délicat, il n'y a que 15 cm de chaque côté nous séparant du mur.
l'attente de la mise au niveau est assez longue
 enfin ouverture des portes
je raconterai la suite dans un autre article